Mais qu'est-ce que la maroquinerie, en fait?

Aux racines …

Le terme tire son origine du savoir-faire importé par les musulmans d'Andalousie, dès le XVIIIème siècle. Il désignait la peau de chèvre tannée avec du sumac ou de la noix de galle, par un marroqun (habitant du Maroc). 

 

Mais qu'appelle-t-on la maroquinerie aujourd'hui?

De nos jours, la maroquinerie désigne les techniques de fabrication d'objets en cuir (ou tous matériaux comme le tissu ou les matières synthétiques), ou l'objet en lui-même.

 

Un peu plus de détails...

Depuis toujours, le travail de la peau animale est utilisé pour la fabrication de petits objets et de vêtements.

Les premiers objets et vêtements en cuir ont été retrouvés lors de fouilles en Egypte. Plus tard, les soldats de la Grèce antique utiliseront le cuir pour fabriquer leurs armures.

Histoire du Cuir 1 ( Eve - Egypte ) - Bikers : Lifestyle Moto, Cuir, Vintage

Le travail du cuir se développera de plus en plus en Europe, surtout dans le sud et le Maroc, à partir du XIIème.
Au début, le métier sera uniquement rural avant que les objets soient appréciés par la noblesse. Le Moyen-Âge voit entre autres l'intérieur des malles se tapisser de cuir. Avec ce développement, durant le XIIème il devient symbole de richesse d'autant plus que le fourrure est de plus en plus utilisée dans le domaine vestimentaire.

L'histoire de la maroquinerie - Blog Maison Trogler

 

Au XVIème siècle la maroquinerie devient un accessoire indispensable de la vie quotidienne, et montre la richesse de celui qui la porte, comme les bourses attachée à la taille. Au milieu du XVIIIème, la Manufacture royale du Cuir est créée pour rassembler et institutionnaliser les métiers du cuir. A partir de cette époque, l'esthétique prend autant d'importance que le côté praticité.

C'est avec l'apparition des portefeuilles que le terme "maroquinerie" voit le jour, en 1835. Il englobe les articles en cuir de toutes tailles, et l'industrie du cuir prend son essor. Avec cet essor, la maroquinerie du luxe voit le jour durant le XIXème siècle. Le sellier Hermès, le malletier Louis Vuitton,...Grâce à leur savoir-faire, les bagages s'allègent, le toucher se fait plus doux, les finitions sont plus élégantes.

Hermès et la maroquinerie de luxe

 

A partir du XXème siècle, la maroquinerie se démocratise avec l'industrialisation et le travail du cuir se développer dans le mobilier et l'automobile. Le terme "sac à main" apparait, et les modèles se commencent à être nommés (le Kelly, le Lady Dior,...). Au début des années 1940, le cuir synthétique commence à faire son apparition avec le développement des fibres synthétiques.

Aujourd'hui, les cuirs classiques (veau, exotiques,...) se développent autant que les cuirs synthétiques (ananas, liège,...)

Laisser un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être publiés.